• Aujourd'hui, j'ai eu envie de te parler un peu de mon métier, parce que oui je suis une maman mais pas que!

    J'aimerais te présenter mon métier enrobé de paillettes, te dire que c'est l'un des plus beau métier du monde. Être l'une des professions préférées des français c'est classe mais la réalité est tout autre.

    Il faut le dire hein, les hôpitaux à la Grey's Anatomy ça ne courent pas les rues.

    Dans mon service, le seul moment un peu érotique que l'on peut vivre c'est lorsque manque de chance ta blouse à pressions rencontre la poignée de la porte parce que tu veux aller trop vite et hop en soutif la nurse!

    Il est vrai que les gens ont tendance à nous imaginer comme ça :

    Le mythe de l'infirmière

     

    Alors qu'en réalité on ressemble plutôt à ça :

    Le mythe de l'infirmière

     

    Je te passe les tâches en tout genre sur la blouse (et même ailleurs parfois surtout quand tu as la poisse comme moi).

    Être infirmière dans mes rêves se serait de pouvoir soigner tous les maux de mes patients, prendre le temps d'être auprès d'eux et d'écouter leurs mots mais je suis vite rattrapée par la charge de travail toujours plus importante sur laquelle viennent se greffer tout un tas de parasites comme la paperasse , le téléphone ou les ordinateurs qui décident toujours de planter dès mon arrivée dans le service.

    Mon métier je l'ai choisi je l'aime mais il m'arrive parfois de rentrer chez moi le soir et de détester la manière dont j'ai bossé aujourd'hui.

    OOOUUHOOOUU ça sent la déprime par ici.

    Certes ma profession n'est pas forcément reconnue à sa juste valeur parfois mais au final il n'y a pas que du négatif dans mes journées de travail. Moi ce que j'aime dans mon métier s'est le travail d'équipe et alors la mienne elle est juste top top et soudée. Bon moi, mes collègues m'aiment un peu moins mais c'est juste parce que j'ai la poisse et que mes ondes sont tellement puissantes que même quand je passe faire un coucou pendant mes jours de repos, j'arrive à retourner le service.

    Et puis nos patients, même si des fois ils nous sortent par les yeux au fond on les aime quand même, sans eux on ne serait pas là non plus. Un remerciement après un soin réussit à me faire oublier toutes les difficultés de mon quotidien de NURSE 2.0 et ça fait du bien.

     J'aime aussi leurs veines mais ça seuls les initiés peuvent comprendre ahah (rire de psychopathe).

     

    Le mythe de l'infirmière

    A bientôt!

     

     

    Images trouvées sur Pinterest


    votre commentaire
  • Notre virée au Zoo de Beauval

    Aujourd'hui, j'ai décidé de te raconter notre super expédition au Zoo de Beauval. Comme de vaillants aventuriers nous avons voyagé à travers les cinq continents, avalé des milliers de kilomètres en une journée (j'exagère juste un peu) et côtoyé les animaux les plus sauvages.

    Avec notre petite famille, nous avons la chance de vivre non loin d'un des dix plus beaux zoos du monde. Ce qui nous permet de nous y rendre plusieurs fois par an mais jusque là la Prem'S était trop petite pour réellement apprécier la visite. Cette fois-ci, elle a pu en prendre pleins les mirettes et s'approcher au plus près des espèces qui sont pour la plupart en voie de disparition.

    Le parc, situé à Saint Aignan dans le Loir et Cher, a ouvert ses portes en 1980 sous le nom de parc ornithologique de Beauval. Au fil des années il s'est transformé en un parc zoologique immense, présentant des espèces parfois uniques en France comme par exemple le célèbre couple de pandas géants. Il se murmure d'ailleurs que Madame panda attendrait un heureux évènement, la pauvre si elle savait ce qui l'attend... QUE DU BONHEUR  à tous les deux.

    Notre virée au Zoo de Beauval

    La nouveauté cette année est l'ouverture de la réserve des hippopotames qui est juste sublime avec des reproductions plus vraies que nature de majestueux baobabs d'Afrique et son installation avec vision sous-marine pour observer au plus près les deux spécimens.

    Au fil de la journée, tu as la possibilité de voir deux spectacles différents l'un avec des oiseaux et l'autre avec une super équipe d'otaries mais aussi d'assister aux différents repas des animaux et d'en apprendre davantage sur chaque espèce.

    Le parc te propose aussi de pouvoir devenir l'espace d'une demi-journée un soigneur animalier pour en savoir toujours plus sur les animaux grâce aux informations délivrées par l'équipe. Il faudra vraiment que j'essaie un jour.

    Beauval soutient aussi des programmes de conservation pour la sauvegarde de différentes espèces à travers le monde et il te propose d'y participer toi aussi en devenant le parrain d'un des animaux du parc pendant une année durant laquelle tu recevras pleins d'informations sur ton petit protégé.

     Notre journée dans cet endroit qui accueille près de 8000 animaux sur plus d'une trentaine d'hectares à vraiment était parfaite et la Mouflette a dû faire de jolis rêves remplis de lions, d'éléphants, d'oiseaux et j'en passe.

    A NOTER QUAND MÊME :

    • on a retrouvé Mufasa, il n'est pas mort en fait il est juste en vacances à Beauval
    • d'après la Prem'S le tigre et le rhino sont à elle et on va les ramener à la maison (pas sûr que les voisins soient d'accord)
    • la chute mémorable de la Mouflette et sa méga bosse sur le front soignée par une Super maman que je remercie et qui ELLE a toujours une trousse de secours (vive la maman pas organisée pourtant je la connais la Prem'S)
    • Du coup elle était tellement crevée qu'à 19h45, elle était au lit (on devrait y aller plus souvent)

    Notre virée au Zoo de Beauval

    Notre virée au Zoo de Beauval

    A bientôt!


    votre commentaire
  • Et voilà mon week end bien chargé se termine doucement. Ce soir, Lui est en cuisine et les Mouflettes sont couchées (Yes!), j'ai donc quelques minutes à moi pour te parler de ma première expérience au Salon Baby.  

    Etant toute nouvelle dans l'univers des blogueuses, et n'ayant jamais assisté à un évènement de ce genre, j'ai débarqué de ma province avec une certaine excitation mais aussi avec un peu d'appréhension, de peur de l'inconnu.

    Bon, de Paris j'ai d'abord vu ça :

    Quand la Province débarque à Paris

    En moins artistique bien sûr, mais tu comprendras que je n'ai pas pu prendre de photos n'est ce pas!

    Ce n'est pas la première fois que je me rends à Paris mais pourtant je ne m'y ferai jamais aux embouteillages, à la pollution et aux stressés qui te klaxonnent parce que OUI je ne sais pas où je vais! Avec tout ça je n'ai même pas pu apercevoir la Tour Eiffel pendant le trajet car trop concentrée à ne pas m'emplafonner un scooter.

    Une fois l'épreuve de conduite dans la capitale passée et le salon trouvé, ce que j'y ai découvert a parfaitement répondu à mes attentes. J'y ai fait pleins de jolies rencontres dont je te parlerai plus en détails dans de prochains articles. Mon porte monnaie s'est lui un peu allégé car il est impossible de ne pas craquer dans ces mètres carrés dédiés aux futures et jeunes mamans (encore une fois si mon banquier passe par là, ce n'était pas prémédité promis).

    Quand la Province débarque à Paris

    Des stands de textile à ceux d'alimentation en passant par la puériculture, j'ai vraiment passé un agréable moment en compagnie de marques connues comme GOOD GOUT, KIABI, MUNCHKIN ou DIFRAX entre autres. J'y ai aussi fait la connaissance de jeunes entrepreneurs et de petites boutiques proposant des produits innovants.  

    L'idée de faire un petit troisième m'a même traversé l'esprit l'espace d'un instant juste pour pouvoir acheter une des poussettes juste trop canons que j'ai pu voir! Bon je te rassure, je suis vite revenue à la raison (non mais ça va pas ou quoi).

    En attendant de te les présenter et pour te faire patienter je te laisse deux images indices de mes trouvailles.

    Quand la Province débarque à Paris

    Quand la Province débarque à Paris

    A bientôt et paillettes sur toi!

     

     

     

    Image Paris trouvée sur pinterest


    votre commentaire
  • Avant de devenir maman, jamais je n'aurais fait rimer maternité avec des mots tels que susceptibilité, émotivité, hypersensibilité et j'en passe.

    Depuis que les Mouflettes sont entrées dans ma vie, le nombre de fois où j'ai la larme à l'œil est en très forte augmentation. Le moindre reportage ou film (ça marche aussi pour les pubs) faisant référence à une maman et son bébé me met dans tous mes états (MAIS POURQUOOOUUAAA il faut ABSOLUMENT que la maman de Bambi meurt et dès le début en plus!!!).

    Aujourd'hui , j'ai eu envie de partager avec toi quelques moments de ma nouvelle vie, où la Prem'S m'a fait chouiner. Ces moments où elle découvre, où elle fait quelque chose de nouveau, où elle grandit tout simplement et où je me transforme, moi sa mère, en chose toute triste (mais heureuse aussi) parce que je me demande vraiment où est passé mon bébé?!!

    Alors, j'ai eu envie de pleurer quand...

    • Elle a finalement découvert que mon vrai prénom n'est pas maman et que depuis elle le hurle du bas des escaliers dès que je suis à l'étage.
    • Elle est passée du 24 mois au 3 ans. Pourquoi? Je ne sais pas peut être parce que maintenant je dois parler en années pour l'habiller (c'est choquant quand même).
    • Elle a fait pipi dans le pot pour la première fois, d'ailleurs je me suis sentie obligée de le prendre en photo histoire d'immortaliser le moment (je m'en servirai dans quelques années comme objet de chantage ahah).
    • Elle m'a dit non pour la première fois et que depuis elle le dégaine plus vite que son ombre ce joli petit mot (GRRRR).
    • Elle a prononcé sa toute première phrase complète, qui a été dite avec son doigt enfoncé dans le nez: "Coule le nez maman" (l'apprentissage du langage c'est beau quand même).
    • Elle a fait ceci à la crèche, une œuvre digne des plus grands peintres.

      J'ai eu envie de pleurer

     

    Je suis devenue hyperémotive et je pense qu'avec la Deu'Z qui pousse vitesse grand V ça ne va pas s'arranger. Il faut bien que nos bébés deviennent des grands un jour, mais pas trop vite quand même.

    A bientôt pour de nouveaux moments de maman.


    votre commentaire
  •  

    La Boutique Maya My Bee My Boo

    Aujourd'hui, je te présente Maya My Bee My Boo, une boutique en ligne spécialisée dans la vente d'articles pour enfants branchés.

    Je suis une grande fan de shopping et j'aime dénicher des vêtements et accessoires à la pointe de la mode pour mes Mouflettes.

    Il y a quelques temps, j'ai découvert, en naviguant sur Facebook, cette boutique dont le nom est inspiré de la vie de maman de sa créatrice (tu découvriras pourquoi en te rendant sur le site dans la rubrique Maya and Me). Elle propose des créations allant des vêtements aux accessoires déco ou de rangement en passant par des chaussures et beaucoup d'autres pièces toutes plus craquantes les unes que les autres. Ce site de vente regroupe différentes marques que j'ai découvertes et qui proposent des modèles vraiment originaux. 

    Pour la Prem'S, j'ai craqué pour cette paire de chaussettes "Foxy". LES CHAUSSETTES que l'on voit partout cette saison. Elle est très fière de les porter et je dois dire qu'avec un petit short en jean et ses chaussettes, elle est vraiment trop craquante.

    La Boutique Maya My Bee My Boo

    Pour la Deu'Z, ce sont ces Snoods qui m'ont tapé dans l'œil. Ils sont à la fois tendance et pratique, il n'y a pas besoin de faire de nœuds comme avec une écharpe. Le cou de bébé reste bien au chaud. Ils sont très souples, faciles à enfiler et doux au toucher.

    La Boutique Maya My Bee My Boo

    La Boutique Maya My Bee My Boo

     

    Je t'invite à aller découvrir sans plus attendre l'univers de cette boutique qui propose des produits de qualité, à des prix très abordables et avec des délais de livraison vraiment rapides et pour qui tu auras, j'en suis sûre, un véritable coup de cœur. Maya My Bee My Boo c'est par ici http://www.mayamybeemyboo.com/

    La gagnante du concours est : SANDRINE SORIA (participation Facebook)


    votre commentaire